Le Journal d’un Fou – Lu Xun

Dernièrement, j’ai lu Le journal d’un Fou, de Lu Xun, considéré comme un texte majeur de la littérature moderne Chinoise car c’est tout simplement la première fiction écrite en langue chinoise parlée. Avant cela, tous les textes étaient écrits en langue classique, compréhensible uniquement par une minorité d’élites. Et ce texte date de mai 1918, ce qui est quand même très récent, je trouve. ^^ Plus que le contenu, c’est le symbole qui est important dans ce livre. C’est la première fiction en langue vernaculaire chinoise, et le deuxième texte, après le manifeste de Hu Shi pour la modernisation du

Lire la suite

Un Paradis – Sheng Keyi

Un Paradis, de Sheng Keyi est exceptionnel pour moi pour une raison un peu particulière : c’est la première fois depuis très longtemps que j’ai lu un livre qui ne m’appartenait pas et que je n’ai donc pas pu intégrer à ma bibliothèque perso après lecture. Celui-là, on me l’a fortement conseillé, et également prêté (et donc je l’ai lu !), et je vais devoir résister à la tentation de me l’acheter tellement je l’ai aimé. ^^ L’histoire de ce roman se déroule dans les années 2010, peu de temps avant l’abolition de la politique de l’enfant unique en 2015,

Lire la suite

Nouilles Chinoises – Ma Jian

Un jour que j’avais du temps à tuer en ville, je me suis automatiquement dirigé vers une librairie (comme à mon habitude quand j’ai du temps à perdre en ville, en fait ^^). Comme j’avais vraiment beaucoup de temps ce jour là, j’ai flâné un bon moment entre les rayons “littérature asiatiques” et les rayons “BDs et Mangas” afin d’être sûr de vraiment trouver mon bonheur. Après quelques temps, je m’apprêtais à sortir, mais dans le doute, j’ai fait un petit dernier tour dans le rayon afin d’être sûr de ne rien trouver de mieux. Et là, caché derrière le

Lire la suite

Coming Home – Zhang Yimou

On commence à bien connaitre Zhang Yimou sur ce blog (essentiellement parce que c’est le seul réalisateur dont j’ai parlé ^^). Mais si la dernière fois j’avais parlé d’un genre qu’il maîtrise, les films de capes et d’épées (avec Hero), aujourd’hui je vais m’attarder sur un autre style que ce réalisateur aborde, les drames, avec Coming Home. Comme souvent dans les fictions chinoises, le récit est ancré dans une période historique précise qui sert la narration. Ce film se passe en majorité dans les années 1970, années qui suivent la révolution culturelle. On suit le personnage interprété par Chen Daoming,

Lire la suite

Le Pavillon des Pivoines – Lisa See

Le Pavillon des Pivoines est le troisième Lisa See que j’ai lu. En ayant adoré un (Fleur de neige) et détesté un autre (Ombres Chinoises) je me suis dit que cette troisième tentative devrait me permettre de faire pencher la balance d’un coté ou de l’autre. Le résultat ? Et bien… C’est mitigé. ^^ Alors, il se trouve que je ne lis quasiment jamais les quatrièmes de couvertures (Surtout pour les auteurs chinois ou d’origine chinoise, dont je lis de toute façon les œuvres lorsque je tombe dessus ^^). Donc, en lisant ce roman ou plutôt la première partie de

Lire la suite

Monkey King : Master of the Clouds.

Alors, j’ai déjà parlé de livres, de mangas, de films etc… mais jamais encore de jeux vidéos ! Aujourd’hui, je vais parler d’un jeu d’arcade japonais nommé《中華大仙》soit traduisible en français par “Le grand immortel de Chine”, mais que les traducteurs ont préférés traduire : Monkey King : Master Of the Clouds. L’occasion pour moi de parler à la fois d’un jeu vidéo et d’une adaptation d’un grand classique et de rager un bon coup ! Alors, c’est un shoot’em up arcade à défilement horizontal japonais des années 1980. Et qu’est ce que ça veut dire tout ce bazar ? ^^

Lire la suite

Hero – Zhang Yimou

Aujourd’hui, c’est la première fois que je vais spécifiquement parler d’un film ! Le choix s’est fait un peu par hasard : je trainais à la médiathèque à la recherche de films à regarder, quand je suis tombé sur une boite noire et rouge avec marqué dessus :《英雄》 et Hero. La boite du DVD est particulière, car c’est tout ce qu’il y a de mentionné dessus, avec le casting. Pas de trace du réalisateur ou de n’importe quelle autre information supplémentaire sur la boite, mais je l’ai quand même prise (Et oui, j’ai peur de rien, moi ! ^^ ),

Lire la suite

Kingdom, T1 – Yasuhisa Hara

Pendant mes études de civilisation Chinoise, il y a quelques années, on m’a conseillé le manga Kingdom, puisqu’il raconte la création du premier empire de Chine. Le problème, c’est qu’alors, ce manga n’était pas vendu en France. Au mieux on le trouvait sur internet en version anglaise, mais c’est tout. Mais en 2018, ce manga a enfin été traduit et édité chez Meian, et j’ai enfin pu me le procurer ! L’histoire de ce manga débute en 245 avant JC, soit 24 ans exactement avant la fondation du premier empire. Le royaume de Qin connait des troubles internes et la

Lire la suite

Le classique du thé – Lu Yu

Il est grand temps sur Vers l’est d’entrer plus sérieusement dans les choses qui importent vraiment ! Et pour moi, parmi les choses qui importent vraiment, il y a le thé ! Un jour où je n’avais plus grand chose à lire et que je flânais comme à mon habitude au rayon “littérature asiatique” de ma librairie, je suis tombé sur un livre qui a su captiver mon attention dès les premiers regards. Vous me dites si j’en fais trop ? ^^’ Donc, Le Classique du thé m’est tombé entre les mains ! Un livre sur le thé d’un auteur

Lire la suite

L’écriture poétique chinoise – François Cheng

Aujourd’hui, on va parler d’un auteur français d’origine chinoise : le premier français d’origine chinoise à entrer à l’Académie Française (seul et unique à l’heure actuelle ^^) : François Cheng. Sinologue, auteur et calligraphe, il a publié des romans comme des traités sur la peinture ou la poésie chinoise. Son livre sur l’écriture poétique chinoise est très réputé dans le milieu de la sinologie, et permet d’acquérir certaines bases d’analyse et de traduction de la poésie chinoise. (Et ça c’est cool ! ^^ (Siii)) La poésie a pendant longtemps été un art majeur en Chine, au coté de la peinture

Lire la suite

Le Voyage vers l’Ouest – Wu Cheng’en

Il est temps sur Vers l’est de parler d’un immense classique (Youhooou ! Fiesta ), qui a d’ailleurs inspiré le nom de ce blog. ^^ Le Voyage vers l’Ouest, considéré comme l’un des “Quatre livres extraordinaires” de la littérature Chinoise (Oui, il y a vraiment 4 livres chinois officiellement classés comme étant “Extraordinaires”). Enfin, le problème, c’est qu’il n’y a pas vraiment de titre officiel pour la version française, et donc, chaque version à un titre différent. Donc Le voyage vers l’ouest peut s’appeler aussi Le Roi Singe, Le singe pèlerin, Le pèlerinage d’occident, Vers l’ouest, La pérégrination vers l’ouest

Lire la suite

Impératrice – Shan Sa

Beaucoup de monde connait Shan Sa pour son roman La Joueuse de Go. Mais cette autrice française d’origine Chinoise a évidemment (enfin pas évidemment, mais elle l’a fait ! ^^ ) écrit plusieurs autres romans. Parmi ceux-ci, j’ai décidé de vous parler de Impératrice. Impératrice porte très bien son nom, car il s’agit d’une biographie de la seule impératrice de Chine ^^ : Wu Zetian, qui a fondé sa propre dynastie : les Zhou postérieurs en l’an 690. Mais c’est une biographie bien particulière : pour Shan Sa, les biographies officielles de cette femme ont été modifiées par les générations

Lire la suite