Catégorie : Walis Nokan

Les sentiers des rêves – Walis Nokan

Bon, “Walis Nokan”, ça fait pas très chinois comme nom. Pour cause : Walis Nokan n’est pas un Han, l’ethnie majoritaire de Chine, mais un Atayal et donc, un aborigène Taïwanais. Cette année en cours on a du travailler sur la contre-culture à Taïwan, du coup j’avais choisi d’étudier cette œuvre. Alors, déjà, qu’est ce que c’est que ce livre ? Ce n’est pas un roman, ni vraiment un recueil de nouvelle à proprement parler, mais plutôt un recueil de “micro-fictions”, qui font entre quelques lignes et une page ou une page et demie maximum. D’ailleurs, le titre en version

Lire la suite