Catégorie : Confucius

Le livre de la sagesse de Confucius – Confucius, Sima Qian et Eulalie Steens

Youpiiii ! Encore Confucius ! On commence à le connaitre sur ce blog, c’est le troisième article qui lui est consacré : j’ai déjà parlé des Entretiens, du Livre de la piété filiale, et maintenant, voilà Le livre de la sagesse. Bon en vrai, Le livre de la sagesse ne va pas rajouter grand chose à la doctrine de Confucius telle qu’on l’a déjà abordée sur ce blog, puisqu’il s’agit en réalité d’un recueil regroupant Les entretiens d’une part, ainsi que l’extrait des Mémoires historiques de Sima Qian abordant la biographie de Confucius. C’est intéressant de mettre la doctrine de

Lire la suite

Le livre de la piété filiale – Confucius

Alors, j’avais déjà parlé de Confucius à propos du livre qui lui est le plus souvent attribué : Les Entretiens. Maintenant je vais aborder un bon complément à ce livre : Le livre de la piété filiale. J’avais déjà dit ça pour Les entretiens, mais Confucius n’est pas le véritable auteur de ce livre. Si pour Les entretiens il demeure parfois un doute sur la personne qui l’aurait écrite, on connaitrait l’auteur du Livre de la piété filiale et ce serait un des disciples de Confucius : Zeng Zi. Mais Le livre de la piété filiale reste un des grands

Lire la suite

La Chine – Dirigé par Raymond Queneau et Pierre Josserand

J’ai précédemment mentionné dans un autre article qu’un de mes passions était de fouiner chez des bouquinistes ou autres endroits ou je peux trouver des livres d’occasion. La dernière fois, j’avais trouvé un livre sur l’art asiatique très intéressant (vous pouvez retrouver mon article ici). Cette fois, j’ai trouvé encore plus rare : un recueil de philosophes, d’historiens et de poètes, dirigée par Raymond Queneau (qui savait que Queneau travaillait sur la Chine ?) et Pierre Josserand et postfacé par le sinologue Etiemble. Alors, La Chine, de la collection des “écrivains célèbres”, est un recueil de plusieurs écrivains de la

Lire la suite

Les Entretiens – Confucius

Ouvrage compilé par plusieurs générations de ses disciples, Les Entretiens sont un recueil citations et d’anecdotes. La légende raconte que seuls 72 de ses 3000 disciples (très précis n’est-ce pas ?) ont véritablement compris ses enseignements, pas étonnant qu’on puisse trouver autant de fausses citations qui lui sont attribués (peut-être à égalité avec Lao Zi). Les éditions et les traductions de ce livre sont nombreuses, personnellement, j’ai lu la traduction de Pierre Ryckmans aux éditions Gallimard. Selon beaucoup de spécialistes, c’est un des livres qui a exercé le plus d’influences sur une population, beaucoup de chinois ont en effet suivi

Lire la suite