A la cime des montagnes – Chi Zijian

Aux fêtes de Noël et d’anniversaires, mes proches m’offrent assez souvent des livres de littératures chinoises, tellement ils savent que c’est une valeur sure. Mais cette fois, celui-là, je l’ai demandé spécifiquement selon un seul critère : la couverture. ^^ Je n’ai jamais lu du Chi Zijian avant celui-ci, mais les quelques uns que j’ai vu dans le catalogue Picquiers ont tous un point commun : les couvertures sont super belles. ^^ Du coup, j’ai voulu en essayer un, et c’est une grande réussite pour moi. Ce roman se déroule dans un petit village de la Chine du nord, au

Lire la suite

Guide de survie pour le voyageur du temps amateur – Charles Yu

Premier roman de SF que j’aborde sur ce blog, et comme il n’existe pas que Liu Cixin et son “problème à trois corps” dans la SF chinoise, j’ai choisi de traiter du livre de l’américain d’origine Taïwanaise : Charles Yu. Je lis assez peu de science fiction en général, à part les quelques H.G. Wells et Isaac Asimov que j’ai découverts il y a quelques années, je me suis peu intéressé à ce genre littéraire, et surtout très peu à la SF moderne. En gros c’est le tout premier livre de science-fiction écrit après les années 2000 que je lis,

Lire la suite

Little big soldier – Ding Sheng

J’avais entendu beaucoup de bien de ce film, et un jour que j’avais quelques heures à tuer dans un appartement vide à attendre l’électricien, je me suis posé sur un coussin à même le sol avec ce film. ^^ Petit disclaimer : je sais que Jackie Chan est assez controversé en ce moment pour ses propos sur les violences policières à Hong-Kong, et que boycotter ses films serait surement la chose à faire. J’ai eu l’occasion de voir ce film, je l’ai vu sans me poser de question à ce moment, ayant juste lancé un vieux DVD que j’avais sous

Lire la suite

Le corsage rouge – Tie Ning, Lu Wenfu

J’ai acheté ce livre à la base car il contient une traduction du Gastronome de Lu Wenfu. J’ai déjà beaucoup parlé du Gastronome et de Lu Wenfu, donc je ne ferais qu’un court point des spécificités de cette traduction, et je parlerais en priorité de l’autre nouvelle de ce recueil : Le corsage Rouge de Tie Ning. Comme vous l’aurez compris. Ce livre est un recueil de deux nouvelles « choisies parmi les meilleures de ces dernières années [édité en 1990, je précise] », et, d’après la quatrième de couverture, ces deux nouvelles ont été choisies afin de donner « une idée générale de

Lire la suite

La grande histoire de l’Asie – François Reynaert

Parmi les livres que je lis, il y a un genre que j’apprécie particulièrement : c’est les livres sur l’histoire de la Chine. Mais j’ai toujours un peu peur quand j’en commence un, leur qualité étant vraiment très variable. Bon, là c’est plus large que ce que je lis d’habitude, puisque ça englobe toute l’Asie et pas seulement la Chine. Je dois avouer qu’avant de commencer ma lecture, j’ai eu peur de pas mal de choses concernant ce livre : il est pas très grand, et pour faire une histoire de l’Asie en aussi peu de pages, je me suis

Lire la suite

Un moment à Pékin, Enfances chinoises – Lin Yutang

J’ai eu un rapport très particulier à ce livre en le lisant. C’est à dire que j’ai constamment été balancé entre le fait que j’avais envie de l’aimer, mais qu’en même temps j’étais perturbé qu’il fut traduit de l’anglais et non du chinois (alors qu’il a été rédigé dans cette langue, j’ai vérifié), et qu’en plus mon édition est annotée par quelqu’un qui semble avoir vraiment adoré sa lecture et j’avais envie d’être dans le même état d’esprit que cette personne. ^^ Ce livre a sans nul doute des qualités indéniables, et j’ai d’ailleurs beaucoup accroché au début du roman.

Lire la suite

Précis de lectures du contraste français-chinois.

Encore une méthode que j’ai trouvé par hasard, et j’étais curieux de voir comment ça pouvait être conçu. Une méthode qui fait un point sur les différences entre le français écrit et le chinois écrit, ça aurait été parfait pour moi ! Malheureusement… Comment dire… On aurait pas pu faire plus éloigné que ce à quoi je m’attendais au vu du titre. Tout d’abord, je tiens à préciser que cette méthode n’est pas destinée aux français apprenant le chinois, mais plutôt aux chinois apprenant le français, je ne suis donc pas le cœur de cible de l’ouvrage, mais même pour

Lire la suite

Le livre des horoscopes chinois – Theodora Lau

Bon, avant qu’on commence et pour que les choses soient bien claires : je ne crois pas en l’astrologie et dans le fait que le moment de la naissance d’une personne entre en compte dans son comportement plus que son vécu et son éducation. Cela dit, j’ai quand même lu Le livre des horoscopes chinois, déjà parce que c’est un cadeau de Noël de ma mère, qui m’offre un peu tous les livres qui parlent plus ou moins de la Chine sur lesquels elle tombe depuis que je suis intéressé par ce pays (et je la remercie pour ça). Et

Lire la suite

Tigre et Dragon – Ang Lee

Il y a beaucoup de films qui sont un peu des classiques du cinéma chinois que je n’ai jamais vu. Parmi ceux-ci, il y avait Tigre et dragon d’Ang Lee. Je viens donc de remédier à cela. Et dans l’ensemble, j’ai bien aimé. ^^ Je suis assez bon public pour tout ce qui est films d’arts-martiaux en général, tant que les chorégraphies des combats sont bien faites, le scénario n’a pas besoin de casser des briques. Là, nous avons l’histoire de Li Mubai, incarné par Chow Yun-Fat, spécialiste du combat à l’épée, qui cherche à trouver la paix. Pour ce

Lire la suite

So long, my son – Wang Xiaoshuai

Longtemps après tout le monde, j’ai vu So long, my son, film de Wang Xiaoshuai sorti au cinéma en 2019. Comme je n’avais pas eu l’occasion d’aller le voir au cinéma, ma copine m’a offert le DVD à mon anniversaire, et je l’ai enfin regardé cette semaine ! Oui, il m’a fallu quatre mois pour me décider à le regarder, en même temps, un film de trois heures qui parle d’un sujet de société, j’ai toujours un peu peur de m’ennuyer. ^^ So long, my son est avant tout l’histoire de Liyun et de Yaojun, et de leurs difficultés pour

Lire la suite

Le paradis des feuilles mortes et autres nouvelles.

Il y a deux ans, alors que j’étais en licence documentation, j’ai par hasard trouvé sur le chemin de la fac un carton rempli de livre. Comme j’étais un peu en retard, je n’ai pas pris le temps de regarder son contenu, étant persuadé qu’à mon retour, le carton serait déjà entièrement vide. Mais que nenni ! Le soir, sur le chemin, je revois ce carton, et m’y plonge avidement. Et là j’ai compris pourquoi personne n’a voulu de ces livre : ce carton était rempli de livre de cours sur différents sujets en chinois, notamment un livre de macroéconomie

Lire la suite

Les hommes de Chine – Maxine Hong Kingston

J’ai lu ce livre il y a quelques mois, comme j’ai pris un peu de retard dans le blog avec tout le boulot que j’ai eu à abattre. Et déjà lors de ma lecture, il y avait certains éléments que je confondais avec un autre livre que je lisais en même temps : L’innocent du village aux roseaux de Chen Yijing. Pourtant ces deux livres n’ont rien à voir dans leur propos, mais je ne sais pas, entre le style de la couverture et celui de l’écriture, il y a des moments où je les confondais. Ce livre parle de

Lire la suite