Catégorie : Lu Xun

Treize récits chinois, 1918-1949 -Lu Xun et autres.

Après Le Petit précis à l’usage de l’amateur de littérature chinoise contemporaine, voici un autre ouvrage que je devais lire pour la rentrée scolaire et mon entrée en master. On change de format et de période, mais l’objectif reste le même : découvrir des auteurs et des courants littéraires chinois ! Treize récits Chinois est un recueil de nouvelles d’auteurs plus ou moins connus en France, mais qui ont tous eu une influence sur le paysage littéraire Chinois. Classées par auteurs, ces nouvelles nous sont données en intégralité après une courte biographie qui explique la vie et l’œuvre de chaque

Lire la suite

La véritable histoire de Ah Q – Lu Xun

Revoilà Lu Xun ! J’avais déjà parlé de cet auteur avec sa nouvelle Le journal d’un fou et le revoici avec La véritable histoire de Ah Q. Écrit à l’origine en 1922, ce roman est l’une des œuvres principales qui critique la révolution du parti nationaliste chinois (le guomindang) en 1911. Le héros (enfin, anti-héros pour être plus juste) est évidemment Ah Q. (prononcer Ah comme “A boire tabarnak !” et Q comme la lettre en anglais ^^). Ah Q est un peu un paria de la société : journalier, sans domicile, sans famille, il a la particularité d’avoir un

Lire la suite

Le Journal d’un Fou – Lu Xun

Dernièrement, j’ai lu Le journal d’un Fou, de Lu Xun, considéré comme un texte majeur de la littérature moderne Chinoise car c’est tout simplement la première fiction écrite en langue chinoise parlée. Avant cela, tous les textes étaient écrits en langue classique, compréhensible uniquement par une minorité d’élites. Et ce texte date de mai 1918, ce qui est quand même très récent, je trouve. ^^ Plus que le contenu, c’est le symbole qui est important dans ce livre. C’est la première fiction en langue vernaculaire chinoise, et le deuxième texte, après le manifeste de Hu Shi pour la modernisation du

Lire la suite