Catégorie : Lisa See

Ombres chinoises – Lisa See

Dernier tome de cette duologie. Ensuite il me reste un dernier Lisa See dans ma Pàl, si ce dernier n’est pas concluant, j’arrête avec cette autrice, ça devient juste du défonçage gratuit (Et pourtant il y en a un que j’ai vraiment aimé dans le tas, Fleur de Neige… Dommage que ce soit si irrégulier). ^^ Pour tout vous dire, j’ai lu ce livre il y a un moment, bien avant que je découvre le tome 1 de la série : Filles de Shanghai. C’est pas dans mes habitude de lire le tome 2 avant le 1, mais là, c’était

Lire la suite

Filles de Shanghai – Lisa See

Si vous venez de temps en temps sur ce blog, vous savez que ce n’est pas la première fois que j’essaye Lisa See (en témoigne mes deux derniers articles sur des Lisa See : Fleur de Neige et Le pavillon des Pivoines). Aux dernière nouvelles je voulais savoir si j’aimais bien les écrits de cette autrice, j’ai donc lu deux autres de ses livre : Filles de Shanghai et sa suite, qui viendra dans un prochain article Ombres Chinoises. Pour ne pas faire durer le suspense outre mesure, ces deux livres n’ont vraiment pas été concluants pour moi. Je vous

Lire la suite

Le Pavillon des Pivoines – Lisa See

Le Pavillon des Pivoines est le troisième Lisa See que j’ai lu. En ayant adoré un (Fleur de neige) et détesté un autre (Ombres Chinoises) je me suis dit que cette troisième tentative devrait me permettre de faire pencher la balance d’un coté ou de l’autre. Le résultat ? Et bien… C’est mitigé. ^^ Alors, il se trouve que je ne lis quasiment jamais les quatrièmes de couvertures (Surtout pour les auteurs chinois ou d’origine chinoise, dont je lis de toute façon les œuvres lorsque je tombe dessus ^^). Donc, en lisant ce roman ou plutôt la première partie de

Lire la suite

Fleur de Neige – Lisa See

En 2018, je découvrais Lisa See, avec Fleur de Neige, un roman très complet qui aborde de nombreuses thématiques liées aux femmes en Chine ancienne. La découverte de ce roman est vraiment une bonne surprise pour moi. Alors allons-y gaiement ! ^^ Ce roman parle majoritairement de la relation qu’il pouvait y avoir entre deux Laotong, leur communication par le biais du Nüshu et un peu de la pratique du bandage des pieds. (Ne vous en faites pas, je vais expliquer ce que c’est que tous ces mots barbares ^^ ). Tout d’abord, qu’est-ce que le Nüshu ? Le Nüshu

Lire la suite