A Sun – Chung Mong-hong

Me revoilà en train d’écumer le catalogue Netflix de films chinois et Taïwanais. Et c’est un film Taïwanais sur lequel j’ai porté mon dévolu cette fois. Et pour le coup, j’ai cru que j’allais arrêter le visionnage au bout d’une trentaine de seconde, puisque la scène introductive est assez sanglante. Un peu trop pour moi.

Je vais commencer avec les petits warnings : Mutilation, gore, suicide, violence physique… Voilà ce que nous réserve ce film, et pour la plupart, tous ces warnings s’appliquent à la scène d’intro. Deux jeunes arrivent à moto dans un restaurant, s’approchent d’un autre, et lui coupent la main. Ces deux jeunes finiront en prison et l’histoire est celle de l’un de ces garçons, comment il en est arrivé là, comment il vit la situation en prison et à sa sortie.

Outre le thème de la prison, ce film parle de l’attente des parents envers les enfants, au travers de la famille du héros qui compte également un frère ainé modèle. On voit ce que la différence de traitement au sein d’une fratrie peut avoir comme conséquences, et comment réparer les torts que cela à causé (quand c’est encore possible), avec le personnage du père, particulièrement.

Le film est pas très violent à part cette scène d’intro, mais ça m’a mis dans un état de malaise qui m’a suivi pendant tout le film : je me demandais s’il allait y avoir de nouveau une scène de cette violence et ça m’a mis en tension pendant tout le film ! Du coup l’effet est assez réussi, je pense, car le reste du film est assez violent psychologiquement, même s’il y a beaucoup moins de scènes de violences (et ça reste de la violence assez modérée), que ce à quoi je m’attendais.

Le film est assez habilement construit, il s’enchaine plutôt bien, à l’exception de quelques plans de coupes que j’ai trouvé assez maladroits, voire des scènes de transitions un peu inutiles, et qui s’inséraient mal. Le rythme est très lent, les personnages mettent assez longtemps à répondre à leurs interlocuteurs. Ca passe la plupart du temps, et ça fait artificiel à d’autres, mais dans l’ensemble, rien d’exceptionnel pour un film de ce genre.

Petite anecdote, j’ai lancé le film ne sachant pas du tout si A Sun était de l’anglais pour dire “Un soleil”, ou si c’était une transcription du chinois 阿孙, ce qui aurait pu être le surnom d’un personnage, ou quelque chose du genre. Réponse, c’est de l’anglais. Mais je prononce toujours le nom de ce film comme si le titre était en chinois. ^^’

Au final, c’est un bon film ! C’était rude pour moi qui suis une petite chose dès qu’il y a un peu de violence, mais outre la première scène, tout s’est bien passé ! Je conseille ce film si vous n’êtes pas trop sensibles à ces choses-là, parce qu’en dehors de ça, le film est vraiment bien, il tient bien en tension pendant toute la durée !