Hero – Zhang Yimou


Aujourd’hui, c’est la première fois que je vais spécifiquement parler d’un film ! Le choix s’est fait un peu par hasard : je trainais à la médiathèque à la recherche de films à regarder, quand je suis tombé sur une boite noire et rouge avec marqué dessus :《英雄》 et Hero. La boite du DVD est particulière, car c’est tout ce qu’il y a de mentionné dessus, avec le casting. Pas de trace du réalisateur ou de n’importe quelle autre information supplémentaire sur la boite, mais je l’ai quand même prise (Et oui, j’ai peur de rien, moi ! ^^ ), et j’en suis bien content. ^^

Affiche de toute beauté que je découvre en faisant l’article ! ^^

Le choix de ce film s’est en grande partie faite sur le casting (Et sur le fait que ce soit un film chinois ^^), puisque c’est la seule info que j’avais dessus ! ^^ En même temps, un film avec Jet Li, qu’on ne présente plus, Donnie Yen, qui a joué dans les Yip Man, ou les acteurs fétiches de Wong Kar-Wai, Tony Leung et Maggie Cheung (Sacré casting ! ^^), ça pouvait être pas mal ! ^^ Je n’ai appris qu’une fois chez moi que ce film était en fait de Zhang Yimou, célèbre réalisateur chinois. Moi qui pensais juste regarder un gros film de baston, voilà que s’ouvrait d’autres perspectives pour le film. ^^

Le film donc se passe au IIIème siècle avant JC, pendant la période des royaumes combattants, avant l’avènement du premier empire. Le personnage joué par Jet Li obtient un entretien auprès du Roi de Qin, et dit qu’il a réussi à tuer trois de ses plus féroces opposants : trois personnes du royaume de Zhao, qui ont déjà tenté d’assassiner ce roi par le passé. S’ensuit le récit de ses affrontements, et comment il a réussi à tuer ces trois guerriers. Il est dit au début du film qu’il s’agit d’une histoire tirée d’une légende de l’époque, du coup je réfléchissais en cours de visionnage à laquelle ça pouvait correspondre (et j’ai perdu). L’histoire est vraiment prenante et le déroulé est clair. C’est bien tourné et pour un Wuxia Pian (Film d’art martiaux, mais avec des armes) c’est pas toujours gagné. Le petit bémol du film pour moi est la chorégraphie des combats : ils sont très bien orchestrés, mais on sent beaucoup trop la présence de câbles effacés numériquement. C’est un style, mais je préfère quand ça se voit moins. ^^ Et puis on ne voit pas assez Donnie Yen ! C’est limite un caméo ! :'(

Ce n’est pas le premier film de Zhang Yimou que je vois, et la chose qui m’avait déjà beaucoup marqué dans les autres films est le jeu sur les couleurs de la part du réalisateur. Durant le film, on assiste à plusieurs récits et flash-backs, tantôt suppositions, mensonges ou réalité, et à chaque fois, le code couleur change, ainsi que les vêtements des personnages. Tout ceci en fait un film que j’ai beaucoup apprécié d’un point de vue esthétique.

Si vous avez regardé l’affiche que j’ai mise, vous pourrez voir qu’il y a marqué “Quentin Tarantino Present…”. Quand j’ai vu ça, j’ai bugué. Puis j’ai cherché quel avait été le rôle de Tarantino dans un film de Zhang Yimou. Alors malheureusement (ou heureusement ^^), Quentin Tarantino n’a pas participé au tournage ou à la production de quelque manière que ce soit, il a juste aidé à ce que le film soit diffusé aux États-Unis, ce qui lui vaut quand même une bonne place sur l’affiche du film en Amérique. ^^

Bref, je vous conseille énormément Hero ! Je ne me suis absolument pas ennuyé et en plus, c’est beau, il y a un bon gros casting et un réalisateur de talent, alors foncez ! ^^ Ce film m’a semblé plus dynamique et mieux réussi que La cité Interdite du même réalisateur, et que j’ai revu récemment.