Catégorie : Oeuvres Graphiques

Mei Lanfang, une vie à l’Opéra de Pékin, Livre 1 – Lin Ying

Intéressés par l’opéra de Pékin ? Découvrez la vie d’un des acteurs les plus connus du XXème siècle : Mei Lanfang, avec le manhua éponyme ! Et on commence avec le tome 1 ! (La logique !) L’histoire commence sous le règne de Cixi, impératrice douairière du tout début du XXème siècle, qui a beaucoup contribué à la promotion de l’opéra de Pékin. Le jeune Mei Lanfang vient de trouver un maître grâce à son oncle, Mei Yutian, grand joueur de Huqin (Sorte de violon chinois à deux cordes). Le maître en question n’est autre que Tan Xinpei, un grand

Lire la suite

Nankin, la Cité en Flammes – Ethan Young

En 1937, l’armée Japonaise envahit la Chine, entre dans Nankin et, pendant 6 semaines, massacre 300 000 civils, militaires, et prisonniers de guerres chinois. Ce Manhua raconte l’histoire de deux soldats bloqués dans la ville, et essayant de rejoindre la “zone de sécurité” mise en place par les occidentaux, au cœur de la ville. En Europe, le négationnisme concerne les camps de Hitler, en extrême-orient, c’est cet épisode que certains aimeraient effacer. Après la défaite du Japon en 1945, leurs archives concernant ce massacre furent effacés et ce moment constitue une page noire de la relation déjà complexe entre la

Lire la suite

Passagère du silence – Fabienne Verdier

Aujourd’hui, on parle calligraphie et voyage initiatique avec Passagère du Silence, l’autobiographie de Fabienne Verdier. Quoi de mieux pour étudier la calligraphie chinoise que de partir 10 ans en Chine et d’étudier directement avec un professeur de calligraphie ? (c’est une question rhétorique, évidemment, ne cherchez pas de solutions à cet épineux problème.) C’est donc pour la Chine que Fabienne Verdier s’est embarquée au début des années 1980 afin d’apprendre la calligraphie chinoise. (Je radote ?) Bon, ça ne se fera pas aussi facilement que prévu au début : afin de savoir parfaitement calligraphier, il faut tout d’abord maitriser les

Lire la suite

Quand mon âme vagabonde en ces anciens royaumes – Dai Dunbang, Bertrand Goujard

Quand il s’agit de me faire des cadeaux, je suis très facile à contenter : si on m’offre n’importe quel livre je suis déjà très content, mais un livre sur la Chine, je saute de joie ! ^^ On pourrait croire que du coup on ne m’offre que ça et que je n’ai jamais aucune surprise, mais déjà on ne m’offre pas que des livres, et en plus quand c’est un beau livre chinois avec de magnifiques illustrations et des traductions de poèmes de la dynastie Song, c’est quand même une surprise. ^^ J’ai donc reçu de la part de

Lire la suite

La peinture asiatique, son histoire et ses merveilles – Roger Baschet

Une de mes grandes passions, à part la littérature, la Chine et la littérature chinoise, c’est de fouiner chez des bouquinistes à la recherches de livres d’occasions, mais non moins précieux à mes yeux. Et parfois, assez souvent en fait, je tombe sur des pépites que des inconscients vendent pour une bouchée de pain, et ça fait bien mon affaire de trouver des livres d’arts et des beaux livres pour moins de 5€. ^^J’ai donc récemment trouvé par hasard, au milieu de livres de poches d’un goût franchement discutable, un immense (42X30cm, oui, je trouve ça pas mal) livre sur

Lire la suite

La voie ferrée au dessus des nuages – LI Kunwu

LI Kunwu, grand manhuajia (Si jamais quelqu’un cherchait comment on dit mangaka en chinois, il a maintenant la réponse ^^) est spécialisé dans le documentaire sous le format BD. J’ai découvert son travail il y a quelques années avec La voie ferrée au dessus des nuages. LI Kunwu se met en scène en train d’enquêter sur la construction d’une voie ferrée construite au début du XXème siècle dans le Yunnan, une région très accidentée. Et comme c’est beaucoup trop le bordel niveau dénivelé, il faut construire de grands ponts pour traverser vallées et gouffres, avec les moyens rudimentaires de la

Lire la suite

Les Petites Contemplations – Yao Ren

Pour un premier article sur un blog tout neuf, j’imagine qu’il n’y a rien de plus approprié qu’un de mes plus gros coups de coeur de tous les temps : Les Petites Contemplations, de Yao Ren et édité chez Urban China. Ce Manhua est constitué de petites scènes de la vie de l’auteur qui sont retranscrites avec beaucoup de poésie et d’émotion. Chacun des épisodes est l’occasion de découvrir un peu le quotidien d’un Chinois lambda, mais qui arrive à trouver de la poésie dans des scènes qui pourraient être banales. Nous suivons donc un personnage au visage souvent neutre,

Lire la suite